Kate Middleton et le prince William trop exigeants : Leur gouvernante claque la porte

Kate Middleton et le prince William trop exigeants : Leur gouvernante claque la porte
Alors qu'ils s'apprêtent à déménager pour Londres, Kate Middleton et le prince William vont devoir se passer des services de leur gouvernante. Cette-dernière vient de présenter sa démission. En cause : les nombreuses exigences du couple.

Trop, c’est trop ! Au service de Kate Middleton et du prince William depuis deux ans maintenant, Sadie Rice a décidé de claquer la porte de Kensington Palace. En effet, le Sun rapporte que la gouvernante du duc et de la duchesse de Cambridge a présenté sa démission. Et pour cause : ses patrons étaient beaucoup trop exigeants.

En charge de la cuisine, mais aussi du ménage et des courses, Sadie Rice a vu la liste de ses tâches s’allonger au fil des semaines. Des exigences qui n’ont fait qu’augmenter depuis que le prince William et Kate Middleton préparent leur déménagement pour Londres. Une source rapporte au quotidien britannique :

Il voulaient qu’elle passe plus de temps au Palais. Le travail ne cessait d’augmenter.

Autant dire que cette jeune gouvernante âgée d’une trentaine d’années était sous l’eau. A tel point qu’elle n’avait « plus de vie en dehors du travail ».

Un salaire confortable

Sadie Rice a donc décidé de faire ses adieux au couple. Une décision sur laquelle elle ne devrait pas revenir, et ce même si le Sun précise que son salaire est estimé à 3500 euros par mois. Pas suffisant donc pour mettre sa vie entre parenthèses.

Pourtant, la gouvernante n’était pas une novice dans le milieu. Selon le Daily Star, elle avait travaillé auparavant pour le prince de Norvège. Désormais, elle souhaiterait travailler pour une famille noble… mais moins exigeante que le duc et la duchesse de Cambridge.

Quant à Kate Middleton et au prince William, ils n’ont plus qu’à se trouver une nouvelle gouvernante… si possible avant leur déménagement, prévu pour cet automne. Avis aux intéressées !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,