Kate Middleton hospitalisée en secret ? Les Britanniques inquiets

Alors que Kate Middleton se fait discrète ces dernières semaines, il se murmure que la duchesse de Cambridge aurait été hospitalisée en secret. Une nouvelle qui en inquiète plus d'un. Explications.

Que se passe-t-il avec Kate Middleton ? Les Britanniques sont plus inquiets que jamais après les révélations du site Woman’s Day. En effet, ce dernier révèle que la duchesse de Cambridge aurait été hospitalisée dans le plus grand des secrets la semaine dernière. Kate Middleton aurait été admise à l’hôpital King Edward VII, de Londres, qu’elle aurait quitté le lendemain.

Pour le moment, on ne connaît pas les raisons de cette hospitalisation. Cependant, les journalistes de Woman’s Day précisent que la jeune maman se porte beaucoup mieux. Elle peut notamment compter sur le soutien de sa mère, Carole Middleton, afin de l’aider à s’occuper de ses deux enfants.

Reste à savoir maintenant ce qui a bien pu se passer. Pour rappel, la duchesse de Cambridge avait été hospitalisée dans ce même hôpital en 2012, alors qu’elle était enceinte du prince George. La jeune femme souffrait à l’époque d’hyperemesis gravidarum, autrement dit de violentes nausées dues à sa grossesse.

Kate Middleton enceinte de son troisième enfant ?

Bien évidemment, cette mystérieuse hospitalisation relance les rumeurs de grossesse. Kate Middleton laissait entendre récemment qu’elle n’était pas contre l’idée d’agrandir sa petite famille. Il se murmure que la jeune femme souhaiterait avoir trois enfants, tout comme ses parents.

D’autres, en revanche, s’inquiètent pour l’état de santé de l’épouse du prince William, qui a beaucoup maigri ces dernières années.

En 2011, un proche de la jeune femme confiait au Sun :

Elle est extrêmement maigre et elle continue de maigrir à vue d’oeil. William craint que sa femme souffre de boulimie, comme sa mère.

Pour le moment, Kensington Palace a refusé de s’exprimer sur cette prétendue hospitalisation qui fait déjà couler beaucoup d’encre en Grande-Bretagne…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :