Johnny Hallyday : Quand Laura Smet se battait pour qu’on respecte son père…

Johnny Hallyday : Quand Laura Smet  se battait pour qu’on respecte son père…
"Les Guignols" ont fait rire le public pendant près de 30 ans sur Canal+. Mais Laura Smet, elle, ne supportait pas l'image que les producteurs avaient collée à son père, le rockeur Johnny Hallyday. Si bien qu'elle s'est déjà battue pour lui...

Les Guignols, c’est fini. Vendredi 1er juin dernier, l’on apprenait que les célèbres marionnettes ne reviendraient pas à l’antenne. Et ce n’est pas Laura Smet qui va s’en émouvoir. En effet, son père, le rockeur Johnny Hallyday y était caricaturé de façon pour le moins déplaisante à ses yeux.

“Ça ne fait pas du tout rire ma fille”

A l’époque, en 1991, invité sur le plateau de l’émission 7 sur 7 sur TF1, face à Anne Sinclair, l’idole des jeunes avouait que sa petite Laura, alors seulement âgée de 8 ans, ne trouvait pas cette caricature drôle.

Ça me fait rire de temps en temps, mais ça ne fait pas du tout rire ma fille qui est revenue plusieurs fois de l’école disant s’être battue pour qu’on respecte l’image de son père.

Déclarait Johnny, accablé.

D’ailleurs, la petite fille n’était pas vraiment la seule à souffrir de cette image.

Ce n’est pas très agréable dans la vie quotidienne de s’entendre traiter d’abruti. Je trouve ça un peu dur […] Les auteurs devraient se renouveler un petit peu parce que je trouve ça vulgaire en plus.

Il revenait ensuite sur les difficultés d’être « fils ou fille de » et mettait l’accent sur ses propres blessures d’enfance.

 C’est la fille d’un papa et d’une maman connus. Il faut faire attention parce qu’ils sont fragiles. C’est dur d’élever un enfant, c’est dur de ne pas faire de fautes. Moi j’ai été très marqué dans ma jeunesse parce que je n’ai pas été élevé par mon père. J’ai dû le rencontrer une fois dans ma vie et à la sortie de l’école les enfants me disaient : “toi t’as pas de père tu dois être le fils d’un Boche (…)” ça m’a marqué.

Plus de 15 ans après, Laura Smet se bat pour l’héritage de son défunt père.  Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle le fait toujours avec la même hargne qu’à l’époque de la cour de récré.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,