Jenifer victime d’un accident de la route : Le petit ami de la victime sort de son silence

Jenifer victime d’un accident de la route : Le petit ami de la victime sort de son silence
Après le drame, les interrogations. Le petit ami de Claire Ponchy, la jeune femme tuée lors de l'accident de voiture impliquant le minibus de Jenifer, se confie à nos confrères de Purepeople.

Ses proches la décrivent comme « une très belle jeune femme, pétillante, très gentille, qui adorait la fête et aimait la vie ». Claire Ponchy est décédée dans le terrible accident de la route dans lequel était impliqué le minibus de Jenifer. Quelques jours après le drame, les proches de la jeune femme sortent de leur silence. Alors que son frère a fait de nouvelles révélations dans le magazine Public, le petit ami de celle-ci se confie à Purepeople.

Le jeune homme, prénommé Jérémy, revient sur cette terrible nuit où sa petite amie est décédée :

Tout le monde a été surpris en entendant le nom de l’autre victime, le footballeur Youcef Touati [qui se trouve actuellement dans un coma profond]. Il était avec un certain Malik dans la voiture. Jamais elle n’avait dit à quiconque les connaître.

Tout comme le frère de Claire Ponchy, Jérémy se souvient que la jeune femme n’était pas rassurée :

J’ai pu lire les derniers messages qu’elle a envoyés à sa voisine, puisque moi je dormais : elle lui a dit qu’elle avait peur. En gros, elle le sentait, qu’elle n’aurait pas dû y aller. Il roulait vite et, dans un virage, elle marque qu’il a explosé un pneu, puis elle dit qu’elle a peur, qu’elle le sent pas, qu’il roule à faible allure sur l’autoroute avec un pneu crevé… Donc il roulait vite, ça, elle le marque bien.

« Comment il a pu ne pas voir la voiture »

S’il en veut au jeune homme qui conduisait la voiture, Jérémy est également très remonté contre le chauffeur du minibus de Jenifer. Jérémy, qui a effectué lui aussi de nombreux trajets sur la route dans le cadre de ses activités professionnelles, ne comprend pas comment un tel accident a pu se produire :

Ce doit pourtant être un chauffeur professionnel, qui a l’habitude de ces longs trajets, comment il a pu ne pas voir la voiture, je n’arrive pas à comprendre. Même sans feux, on voit le véhicule, en 140 000 kilomètres par an, j’en ai vu et encore je n’avais pas des beaux phares au xénon à l’époque. Maintenant, on a quand même des sacrés projecteurs sur les voitures.

Que s’est-il passé ? Ce sera à l’enquête de le découvrir. En attendant, les proches de Claire Ponchy lui ont rendu un dernier hommage ce lundi 13 mars.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Potins.net