James Franco répond aux accusations de harcèlement et d’agressions sexuelles

Après la cérémonie des Golden Globes, James Franco a été la cible d’accusations sur les réseaux sociaux. Plusieurs femmes l’ont pointé du doigt pour des faits de harcèlement et d’agressions sexuelles. Il a décidé de répondre à ces allégations.

Si James Franco a reçu le prix du meilleur acteur lors des Golden Globes 2018, il n’est pas reparti qu’avec un trophée. En effet, ce dernier a été accusé de harcèlement et agressions sexuelles sur les réseaux sociaux.

Le fait de le voir porter le pin’s Time’s Up, mouvement visant à financer un soutien légal aux victimes qui n’ont pas les moyens de se défendre, semble avoir ulcéré Ally Sheedy, Anne Helen Petersen mais aussi Sarah Tither-Kapla. Toutes ont affirmé ou bien sous-entendu que James Franco pouvait être rangé du côté des harceleurs et agresseurs sexuels.

James Franco évoque son incompréhension

Invité sur le plateau du Late Show, James Franco a pu revenir sur les accusations dont il fait l’objet.

Il y a eu des choses postées sur Twitter, je ne les ai pas lues mais j’en ai entendu parler. Je n’ai aucune idée de ce que j’ai pu faire à Ally Sheedy, que j’ai dirigée dans une pièce à Broadway. Je ne garde que de bons souvenirs de notre collaboration, et je la respecte totalement. Je ne sais pas pourquoi elle m’en veut. Elle a depuis supprimé ses tweets, et je ne peux pas parler en son nom.

Il a également ajouté :

Concernant les autres… Au cours de mon existence, j’ai toujours assumé les responsabilités de mes actes. C’est quelque chose que je fais pour assurer mon bien-être. Et je le fais à chaque fois que j’estime qu’il y a quelque chose dans mes actes qu’il est nécessaire de corriger. Ces accusations postées sur Twitter sont fausses, mais je soutiens pleinement le mouvement qui donne une voix aux opprimés car ils n’en ont pas eu la possibilité pendant trop longtemps. C’est pourquoi je ne veux pas les empêcher de le faire, car je crois que c’est une bonne chose que cela se produise, et je tiens à leur exprimer tout mon soutien.

Malgré tout, le New York Times a annulé un événement auquel l’acteur devait participer. Une masterclass autour de son film The Disaster Artist avait été prévue.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :