Héritage de Johnny Hallyday : Nouvelles révélations sur le testament du chanteur

Héritage de Johnny Hallyday : Nouvelles révélations sur le testament du chanteur
Alors que la bataille juridique autour de l'héritage de Johnny Hallyday vient de débuter, nos confrères de BFMTV révèlent de nouvelles informations sur le testament du chanteur qui divise aujourd'hui les membres de son clan.

Uni le temps de rendre hommage à Johnny Hallyday, le clan Hallyday se dispute aujourd’hui. En cause : l’héritage du chanteur. Soutenue par son frère David Hallyday, Laura Smet a fait savoir qu’elle allait contester le testament de son père. En effet, celui-ci, établi conformément à la loi californienne, prévoit de faire de Laeticia Hallyday la seule et unique héritière du chanteur.

Un testament “sans notaire ni témoin”

Nos confrères de BFMTV dévoilent de nouvelles informations sur ce testament qui fait d’ores et déjà couler beaucoup d’encre. Ainsi, la chaîne info rapporte que ce document a été établi en avril 2014, “sans notaire ni témoin” dans la villa du chanteur de Marnes-la-Coquette. S’il a été rédigé en France, ce testament est toutefois “conforme au droit de Californie“, où Johnny Hallyday et sa petite famille vivaient depuis 2013.

Ainsi, Johnny Hallyday n’a pas hésité à déshériter ses deux aînés afin de protéger son épouse, Laeticia Hallyday, et leurs deux filles, Jade et Joy. Un souhait qui va à l’encontre de son précédent testament, qui était, selon un proche, “équitable“. En effet, cette même source confie au Parisien :

Il voulait assurer l’éducation des deux petites, mineures. Et, plus largement, sur le plan patrimonial, il souhaitait respecter une certaine égalité entre tous les héritiers.

Depuis, Johnny Hallyday semble être revenu sur sa décision. En effet, nos confrères de BFMTV précisent que dans le dernier document, signé en 2014, Johnny Hallyday a écrit de sa main qu’il révoquait expressément son précédent testament.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :