Héritage de Johnny Hallyday : Laura et David intentent une nouvelle action en justice

Héritage de Johnny Hallyday : Laura et David intentent une nouvelle action en justice
La polémique autour du testament de Johnny Hallyday n’en finit plus. Dans l’attente d’une évolution, Laura Smet et David Hallyday ont décidé de passer à l’offensive. Dans l’espoir d’obtenir un droit de regard sur l’album posthume de leur père, ils viennent d’intenté une nouvelle action en justice.

Après avoir contesté le testament de leur père, les deux ainés du clan Hallyday continuent de se battre. Désireux de veiller au respect de l’intégrité artistique de l’album posthume de Johnny Hallyday, ils demandent le gel des biens immobiliers du chanteur et la mise sous séquestre de ses droits d’auteur.

Droit de regard sur l’album

C’est par le biais d’Emmanuel Ravanas, l’un des avocats de Laura et David que nous apprenons la nouvelle. Les deux premiers enfants de Johnny Hallyday souhaitent « prendre connaissance du projet d’album posthume afin de pouvoir exercer ses prérogatives d’héritier, pour pouvoir confirmer le respect de l’intégrité artistique de l’entier contenu de cet album dont la presse a annoncé qu’il aurait été récemment terminé.

Affirmant avoir eu droit à un premier refus de la part de Laeticia Hallyday, ils viennent de saisir le président du tribunal de grande instance de Nanterre dans le but de « se voir autorisée à prendre des mesures conservatoires et notamment de se voir communiquer sous 48h le projet d’album ».

Une audience fixée le 15 mars sera chargée de répondre à leur demande.

Laeticia ne lâche rien

L’album inachevé contient d’ores et déjà une dizaine de titres sur lesquels le taulier aurait travaillé. Selon les avocats des deux ainés de Johnny Hallyday,

Johnny Hallyday avait fait écouter avec fierté le 4 octobre dernier les premiers enregistrements bruts de quelques titres de l’album à sa fille Laura

Pourtant d’après Laura Smet, Laeticia Hallyday aurait  « sèchement opposé une fin de non-recevoir à sa demande de communication amiable, s’inscrivant dans le cadre de relations familiales normales, de ce projet d’album finalisé dont elle ne sait que très peu de choses ».

La saga se poursuit et c’est apparemment à la justice que reviendra la lourde tâche de régler ce litige.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , , ,