Héritage de Johnny Hallyday : Laeticia Hallyday a-t-elle viré le manager du chanteur, Sébastien Farran ?

Héritage de Johnny Hallyday : Laeticia Hallyday a-t-elle viré le manager du chanteur, Sébastien Farran ?
Manager de Johnny Hallyday depuis 2012, Sébastien Farran était proche du rockeur et de son épouse, Laeticia Hallyday. Pourtant, la veuve du chanteur aurait décidé de l'évincer...

Pointée du doigt dans l’affaire autour de l’héritage de Johnny Hallyday, Laeticia Hallyday semble être plus seule que jamais. Défendue par quelques amis, elle ne devrait cependant plus devoir compter sur le soutien du manager du rockeur, Sébastien Farran. Et pour cause : la veuve du chanteur aurait décidé de se passer des services de celui-ci. C’est du moins ce qu’affirme JoeyStarr.

En effet, le rappeur a indiqué sur son compte Instagram que l’homme, qui a également été son manager, a été évincé par Laeticia Hallyday.

Ainsi, en légende de ce cliché on peut lire :

Sébastien Farran, l’homme sac à main, s’est fait jeter comme une grosse merde par la femme de son ancien employeur. .. C’est balot ! J’attends encore ta plainte pour diffamation lorsque je t’ai traité à juste titre d’escroc et de voleur, à vite !

Voilà qui a le mérite d’être clair.

Carla Bruni… aime !

Un message qui fait le buzz sur le célèbre réseau social et qui a notamment été liké par… Carla Bruni elle-même ! De quoi intriguer un peu plus.

Ce n’est un secret pour personne, Sébastien Farran et JoeyStarr sont loin d’être en bons termes. Avant de s’occuper de la carrière de Johnny Hallyday, Sébastien Farran a été le manager du rappeur pendant 25 ans. Amis, les deux hommes sont aujourd’hui en froid. Le rappeur reproche à son ancien manager d’avoir manqué de sérieux et mal géré sa carrière.

Attaqué par JoeyStarr sur les réseaux sociaux, Sébastien Farran avait tout de même rejoint les équipes de Johnny en 2012. Proche du rockeur, il a été un véritable soutien pour Laeticia Hallyday à la mort de son mari… Mais visiblement, ce temps-là est révolu.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , ,