Héritage de Johnny Hallyday : La contre-attaque de Laeticia Hallyday pourrait être terrible

Héritage de Johnny Hallyday : La contre-attaque de Laeticia Hallyday pourrait être terrible
A quelques jours du procès qui l'oppose à David Hallyday et Laura Smet, Laeticia Hallyday prépare sa défense. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle pourrait mettre à mal les arguments des deux aînés de Johnny Hallyday...

Silencieuse jusqu’à présent, Nathalie Baye a finalement décidé de s’exprimer sur l’affaire autour de l’héritage de Johnny Hallyday. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la comédienne n’est pas particulièrement tendre avec la veuve du rockeur, Laeticia Hallyday, qui en prend pour son grade dans le communiqué dévoilé par Le Figaro.

Ainsi, on peut notamment lire :

Malheureusement, les aînés étaient les bêtes noires de leur belle-mère. Johnny en a beaucoup souffert, David et Laura aussi.

Et d’ajouter :

Toute la famille Boudou est citée sur le testament, jusqu’au frère que Johnny ne supportait pas, tandis que David et Laura, artistes eux-mêmes, se voient refuser ne serait-ce que le droit d’écouter le projet d’album posthume de leur père.

Un coup dur pour Laeticia Hallyday, qui est actuellement sous le feu des critiques. Mais si pour beaucoup l’ancien mannequin a perdu « la bataille de l’affectif« , elle pourrait toutefois remporter celle face à la justice. En effet, le magazine Public dévoile dans son dernier numéro, en vente dans les kiosques depuis ce vendredi 9 mars, la contre-attaque de Laeticia Hallyday. Et si elle s’avère vraie, elle s’annonce terrible.

Des preuves en faveur de Laeticia Hallyday ?

L’hebdomadaire révèle que l’avocat de la veuve du chanteur « compte en effet produire l’enregistrement audio du rockeur, dictant pendant trois heures ses dernières volontés à son notaire, histoire de prouver que Johnny était bien sain d’esprit au moment de la rédaction du testament. Un rendez-vous qui s’était déroulé devant deux témoins. Et sans Laeticia ». Une preuve qui viendrait donc contredire ceux qui soupçonnent Laeticia et ses proches d’avoir manipulé le rockeur.

Mais là n’est pas le seul argument de Laeticia Hallyday. Non, elle peut également compter sur le soutien de la maison de disques Warner. Alors que David Hallyday et Laura Smet souhaitent un droit de regard sur l’album posthume de leur père, le label entend prouver que cet album a été réalisé avant la mort du rockeur… et que par conséquent, il n’est pas posthume. Le frère et la soeur n’auraient alors pas leur mot à dire.

Dernier point, et pas des moindres, la question sur le domicile du chanteur. Un point important puisqu’il déterminera si la loi française, qui ne permet pas de déshériter les enfants, ou la loi californienne prévaut. Là encore, la balance pencherait du côté de Laeticia.

Me Prugnard de La Chaise explique au magazine Public :

La détermination du domicile va être fondamentale pour savoir quelle est la loi applicable. Et tout porte à croire qu’elle sera plutôt en faveur des États-Unis.

Voilà qui devrait réconforter Laeticia à l’approche du procès, qui se tiendra le 15 mars prochain. Un procès auquel n’assistera pas la veuve du rockeur…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,