Héritage de Johnny Hallyday : Comment le chanteur a mis Laeticia Hallyday à l’abri du besoin

Héritage de Johnny Hallyday : Comment le chanteur a mis Laeticia Hallyday à l’abri du besoin
Johnny Hallyday avait visiblement pensé à tout avant sa mort... et surtout à protéger la femme de sa vie, Laeticia Hallyday. Explications.

Soudé lors de l’hommage populaire rendu à Johnny Hallyday, le clan Hallyday semble être aujourd’hui plus divisé que jamais. Des tensions se font sentir entre l’aîné du chanteur, David Hallyday, et sa veuve, Laeticia Hallyday. En cause : l’album posthume du rockeur, qui serait source de désaccord entre les deux. Laura Smet n’est guère plus proche de l’ancien mannequin, puisque les deux femmes ne se parleraient plus depuis les funérailles de Johnny.

C’est dans ce contexte particulièrement tendu que le clan Hallyday s’apprête à se retrouver dans les semaines à venir, pour l’ouverture du testament du rockeur. Une succession qui s’annonce d’ores et déjà difficile. Mais comme le confiait récemment Renaud Belnet, l’avocat fiscaliste du chanteur, le chanteur avait “tout réglé à l’avance”.

Une donation au dernier survivant

Ainsi, avant que la maladie ne l’emporte, il avait pris soin de mettre Laeticia Hallyday à l’abri du besoin. Selon les révélations du magazine Closer, le couple, qui était marié sous le régime de la sépa­ra­tion de biens, serait passé chez le notaire en 2010, “pour faire une dona­tion au dernier survi­vant”.

L’hebdomadaire précise :

Un acte qui ouvre à la veuve du chan­teur 50 % de son patri­moine, le reste étant partagé entre ses quatre enfants.

A noter également que Laeticia Hallyday est devenue la directrice artistique de Johnny Hallyday. Autrement dit, en plus d’avoir son mot à dire sur la carrière de son défunt mari, elle a également touché sa part de bénéfices, qui seraient de plusieurs millions d’euros. Une somme conséquente qui est bien évidemment à part du testament. De quoi permettre à Laeticia Hallyday et à ses deux fillettes de penser à l’avenir sans avoir à redouter des soucis financiers.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,