Héritage de Johnny Hallyday : Bernard Tapie ne mâche pas ses mots

Héritage de Johnny Hallyday : Bernard Tapie ne mâche pas ses mots
La polémique se poursuit autour du testament de Johnny Hallyday. Après la décision de Laura Smet de contester les dernières volontés du rockeur, les personnalités s’expriment une à une sur ce sujet qui divise le clan Hallyday. Interviewé par Ruth Elkrief, Bernard Tapie n’a pas mâché ses mots.

Un peu plus d’un mois après une lourde opération, Bernard Tapie se veut combatif. Ce 16 février, c’est sur BFMTV que l’ancien président de l’Olympique de Marseille a tenu a donner de ses nouvelles. L’occasion pour BFMTV de le questionner sur un fait au cœur de l’actualité, l’héritage de Johnny Hallyday.

Combat contre le cancer

Comme on l’appelle, c’est une longue maladie. Là, je suis dans une des séquences qui est un peu plus difficile que les autres puis qu’après quatre mois de chimio plus une opération très très lourde, j’ai des difficultés à reprendre la vie normale. Je ne peux pas manger… Enfin bref, je suis dans une séquence un peu dure, mais qui n’engage pas l’avenir.

Incertain mais pleins d’espoirs, l’homme d’affaire a affirmé «y croire comme un fou». Un retour médiatique, qui fut l’occasion pour la chaîne de l’interroger au sujet d’une affaire qui fait grand bruit, la succession de Johnny Hallyday.

Après avoir salué « un artiste exceptionnel »,  Bernard Tapie s’est montré très sobre en déclarant,

Je l’aime beaucoup avec ses qualités et ses défauts. Il faut replacer les choses dans leur contexte. Il était un artiste exceptionnel capable de générosité incroyable et capable de laisser une femme qui l’a aimé sans s’en occuper le surlendemain on ne peut pas comparer leur vie avec leur réaction. C’est pour ça que je n’ai pas d’avis sur ce qu’il s’est passé et sur comment ça va se passer.

Refusant de prendre position, Bernard Tapie a préféré dénoncer les personnalités qui divisent au lieu de réconcilier.

Au lieu de les pousser vers un accord, pour qu’ils se retrouvent y a celui qui est partisan de Laura qui tape sur Johnny, l’autre qui est partisan de Johnny qui dit Johnny il a déjà donné. Merde ! Johnny il est mort ! N’accentuons pas les problèmes issus de son décès. Ils se partagent ce qu’ils ont à se partager.

Reste à savoir si ce conseil sera appliqué.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,