Gilets Jaunes : L’improbable cliché de la comédienne Uma Thurman au milieu des manifestants

Gilets Jaunes : L’improbable cliché de la comédienne Uma Thurman au milieu des manifestants
Voir le diaporama
1 Photos
Gilets Jaunes : L’improbable cliché de la comédienne Uma Thurman au milieu des manifestants

L’actrice de Kill Bill a été vue au milieu des gilets jaunes, ce samedi 8 décembre 2018. Uma Thurman était-elle là par hasard ou pour une raison particulière ? Aucune idée. La comédienne a néanmoins tenu à immortaliser ce moment via un cliché qu’elle a publié sur Instagram.

Le samedi 8 décembre 2018, l’actrice américaine Uma Thurman a été vue dans le VIIIème arrondissement de Paris. Plus précisément, elle a posté une photo d’elle devant une foule de gilets jaunes.

Uma Thurman a immortalisé la manifestation des gilets jaunes à Paris

L’actrice a partagé la photo le même jour sur Instagram. On peut voir que le cliché a été pris près de l’église Saint-Augustin. Entre les grands magasins et le Boulevard Haussmann. Par ailleurs, Uma Thurman a mis en légende de sa photo :

Paris aujourd’hui. Des fumigènes et la police anti-émeute arrivent.

Les réactions des internautes

Personne ne s’attendait à ce cliché et bon nombre des fans de l’actrice et d’internautes se sont demandés ce qu’elle faisait là.

En tout cas, sur son tweet à 75.499 likes, certains abonnés se prononcent sur ce qui se passe actuellement à Paris. Inquiets, certains fans de l’actrice lui demandent si elle va bien. Tandis que d’autres l’incitent à être prudente.

D’autres internautes, quant à eux, commentent la dangerosité de Paris en ce moment et les manifestations des « gilets  jaunes » :

C’est une blague, car sans gilet jaune, Paris était interdit !!!

Quel courage je vous admire vraiment. S’il vous plaît, dites à vos compatriotes américains à quel point la France est drôle à Noël et encouragez-les à venir … avec leur gilet jaune pour nous aider comme Lafayette le faisait pour eux il y a 200 ans!

Voici un fait amusant. Paris est en feu #FranceIsOver. Votre déni pour le simple fait que vous ayez choisi le mauvais leader #Facts. J’aurais au moins admis à moi-même. « Hey, on a merdé et voté contre la mauvaise personne pour mon pays ». Il faut sucer pour sucer. Je pourrais vous lancer une autre insulte, mais je devrais alors vous l’expliquer et je n’ai ni le temps ni les crayons.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !