Gilets jaunes : Franck Dubosc réaffirme son soutien après la vidéo polémique prise à son insu

Gilets jaunes : Franck Dubosc réaffirme son soutien après la vidéo polémique prise à son insu
Alors qu'il se disait en faveur du mouvement des Gilets jaunes, Franck Dubosc a été filmé à son insu disant tout le mal qu'il pensait du mouvement social... Finalement invité dans « Touche pas à mon poste », l'humoriste s'est expliqué face à eux.

Franck Dubosc a sans doute été l’une des premières personnalités à se dire en faveur des Gilets jaunes, le 27 novembre dernier. Mais son soutien a été vivement critiqué par certains, allant jusqu’aux insultes. Le reproche lui étant alors adressé ? Une tentative de récupération.

En effet, lors d’une séance de dédicaces à la sortie de son spectacle, le 6 décembre dernier, l’humoriste, filmé à son insu, dit finalement tout le mal qu’il pense des Gilets jaunes.

Les gilets jaunes c’est du passé Monsieur !

Répond-il sèchement à l’homme qui le questionne sur le sujet.

Une vidéo qui a indigné ses fans qui estiment qu’il a retourné sa veste.

Franck Dubosc réagit à la vidéo prise à son insu

Franck Dubosc a tenu à s’expliquer sur le plateau de Touche pas à mon poste, ce lundi 10 décembre.

Moi je ne parle jamais de politique, je ne fais jamais de politique. Je suis un clown. J’ai reçu ces messages de haine, et je me suis trouvé affaibli. Je n’ai pas l’habitude de cela, je suis juste un clown. On me dit qu’on m’aime, ou pas, que je fais rire, ou pas.

Explique-t-il avant de justifier ses récents propos.

À ce moment là, je craque. D’ailleurs je ne parle pas du fond du combat : je parle de la haine et de la hargne. Je craque parce que je suis un être humain.

Et de présenter ses excuses tout en réaffirmant son soutien à la cause.

J’ai fait une énorme erreur, l’erreur d’un homme qui a eu peur. Mais je ne reviens pas en arrière : maintenant, je suis là.

Et d’enfiler un gilet jaune, en direct sur C8.

De quoi apaiser les tensions ? Pas sûr car son public reste désormais méfiant au vu de certains tweets.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :