Énorme succès de l’album posthume de Johnny : Combien va encaisser Laeticia Hallyday ?

Depuis sa sortie, le 19 octobre 2018, l'ultime album de Johnny Hallyday se vend comme des petits pains. Une aubaine pour Laeticia Hallyday, unique bénéficiaire de son testament.

Mon pays c’est l’amour cartonne. En trois jours seulement, l’album posthume de Johnny Hallyday s’est écoulé à 631 000 exemplaires. De quoi rendre fières Laeticia Hallyday et ses filles, Jade et Joy.

La maison de disque Warner a pris la décision de fabriquer des exemplaires supplémentaires afin d’éviter une éventuelle rupture de stock.

Ce sont des ventes hors normes, qu’on peut qualifier d’historiques. Disque de diamant en l’espace de trois jours – on parle de trois jours, mais on sait que les magasins sont peu ouverts le dimanche, on peut parler de deux jours. Pour donner un ordre d’idée, c’est autant que le meilleur vendeur en France sur toute l’année 2017 mais en un peu plus de deux jours.

Se réjouit Thierry Chassagne, dirigeant de la maison de disque, sur Franceinfo ce 23 octobre.

Laeticia Hallyday perçoit 4€ sur chaque disque vendu

Mais celle qui peut également se réjouir de ce succès, c’est Laeticia Hallyday. Unique bénéficiaire testamentaire du rockeur, la jeune veuve va encaisser une partie des revenus de la vente des disques.

Selon les informations du Point, la dernière femme du Taulier touche 4€ par exemplaire vendu.

Ce qui totalise, à ce jour, 2,4 millions pour l’héritière avec 600 000 albums vendus, moins l’avance versée par Warner à la signature de la commande, estimée à 1,5 million d’euros.

D’après nos confrères, cette somme pourrait presque tripler.

Toutes ces sommes sont appelées à grossir dans les mois qui viennent. Si l’album termine à 1,5 million d’exemplaires, ce qui est fort possible avec les ventes de Noël, Laeticia pourrait toucher jusqu’à 6 millions d’euros.

Tout cela au détriment de Laura Smet et David Hallyday, les deux aînés du chanteur, écartés du testament.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,