Élections américaines : Rihanna descend Donald Trump !

Élections américaines : Rihanna descend Donald Trump !
Farouchement opposée à la politique de Donald Trump, la chanteuse Rihanna vient à nouveau lui faire barrage en lui demandant de ne plus utiliser ses morceaux.

Tandis que les élections américaines se préparent, personnalités et anonymes se mobilisent pour appeler leurs fans à aller voter. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Donald Trump n’est pas dans leurs petits papiers. Alors que le président actuel des États-Unis brigue un second mandat, les célébrités sont de plus en plus nombreuses à tenter de lui faire barrage. Après, Elton John ou encore Adèle, ce 5 novembre, la chanteuse Rihanna vient ajouter son nom à la longue liste d’artistes refusant que ses morceaux soient utilisés par le président.

“Don’t Stop the Music” de Rihanna résonne dans Chattanooga

Récemment, le chanteur Pharell Williams menaçait le président de poursuites. En cause, le titre « Happy » que Donald Trump avait choisi de diffuser lors d’un meeting. Ce dimanche 4 novembre à l’occasion d’un rallye au Tenessee, Donald Trump a utilisé une chanson de Rihanna. L’information, rapportée par Le journaliste Philip sur Twitter n’a pas tardé à faire réagir la chanteuse :

Ça a été dit des millions de fois, mais voici la mille et unième – les rallyes de Trump ne ressemblent à rien d’autre en politique. En ce moment, “Don’t Stop the Music” de Rihanna résonne dans Chattanooga pendant que des assistants lancent des t-shirts Trump dans la foule, comme à un match de basket. Tout le monde adore ça.

Publiquement opposée à la politique de Donald Trump, la chanteuse s’est empressée de répondre au journaliste :

Plus pour longtemps… Ni moi ni aucun de mes proches ne participerons jamais à l’un de ces rassemblements tragiques, alors merci pour l’avertissement Philip !

Rihanna ne devrait donc pas tarder à émettre une demande officielle au président.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :