Découvrez les revenus de Norman et Cyprien grâce à YouTube

Découvrez les revenus de Norman et Cyprien grâce à YouTube
Selon BFMTV, qui a révélé les jackpots de Norman et Cyprien, les stars de YouTube seraient millionnaires.

En 2016, Norman affirmait, dans une interview au journal belge La Dernière Heure, gagner « environ 100 000 euros par an ». Il avait ajouté que « ce n’est pas parce qu’on fait beaucoup de vues sur YouTube qu’on est riche ». De son côté, Cyprien confiait en 2014 à Public que « faire des vidéos pour devenir riche, ce n’est pas le bon plan ».

Des youtubers millionnaires

Il semble pourtant que YouTube soit pour les deux jeunes hommes une manne financière. En effet, selon des informations compulsées par BFMTV, les deux youtubers seraient millionnaires.

Ainsi, Norman aurait gagné près de 315.000 euros en 2012 et plus de 650.000 euros en 2016. De son côté, Cyprien aurait perçu 375.000 euros en 2013 et plus de 830.000 euros en 2015. Au total, les deux vidéastes auraient empoché 1,5 million d’euros de bénéfices chacun, sur les dernières années. Des bénéfices qui comprennent les différentes activités de chaque youtubeur et la publicité générée sur YouTube.

Le résultats des entreprises individuelles de Cyprien et Norman (en euros)

Cyprien
Chiffre d’affaires
2013: 375.061
2014: 706.400
2015: 827.806

Bénéfice (marge en %)
2013: +294.866 (79%)
2014: +545.950 (77%)
2015: +670.617 (81%)
Cumul 2013-15: 1,5 million

Norman
Chiffre d’affaires
2012: 314.984
2013: 336.980
2014: 376.873
2015: 526.634
2016: 653.561

Bénéfice avant impôt (marge en %)
2012: +257.275 (82%)
2013: +253.645 (75%)
2014: +199.631 (53%)
2015: +409.592 (78%)
2016: +394.970 (60%)
Cumul 2012-16: 1,5 million

Source: BFMTV

Des youtubers bien conseillés

Par ailleurs, les deux youtubeurs seraient « bien conseillés ». En effet, BFMTV précise que grâce à un montage d’optimisation fiscale et à la création de sociétés anonymes (Périple SAS pour Cyprien, Miniprod SASU pour Norman), les deux hommes payent moins d’impôts sur ces sommes. Et ils n’en payent pas non plus sur les plus-values dégagées par les sociétés unipersonnelles, qu’ils avaient jusqu’à il y a encore deux ans. Et ce en toute légalité :

Cela leur permet de payer un impôt sur les dividendes de 30%, au lieu d’être soumis à l’impôt sur le revenu à 45%, plus la CSG et la CRDS à 17,2%.

A expliqué Hervé Israël, un avocat associé chez Bornhauser interrogé par la chaîne d’informations.

De plus, Norman et Cyprien ont aussi su capitaliser sur la vente de la boîte de production Talent Web. Société dans laquelle ils étaient actionnaires, à Webedia. Ainsi, selon BFMTV, Cyprien aurait touché « entre 6,6 et 11,8 millions d’euros ». De son côté, Norman aurait récolté entre 2,2 et 4,4 millions d’euros. Sommes qui auraient été directement injectées dans leurs entreprises.

Questionnés sur ces revenus par BFMTV, Cyprien et Norman n’ont pas souhaité répondre à ces sollicitations.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !