David Desclos : Le spectacle désopilant et touchant d’un bandit repenti

Invité à assister au spectacle « Écroué de rire » de David Desclos, Potins.net vous livre son retour sur cet évènement haut en couleurs ; un rendez-vous que n’ont pas manqué les personnalités du monde audiovisuel français.

Il y avait foule ce jeudi 13 avril au soir devant le Théâtre du Gymnase. L’ancien braqueur de banques David Desclos s’apprêtait à jouer son spectacle « Écroué de rire » mis en scène par Stomy Bugsy. Ce dernier était d’ailleurs présent pour se prêter au jeu des photographes au côté de son ami. Mais il n’était pas la seule célébrité à être venue soutenir le comédien en herbe. En effet, Mélanie Dedigama, Maeva Martinez, Cassandra Foret, Gaëlle Petit et bien d’autres avaient fait le déplacement pour cet évènement. Nous avons également pu croiser Ludivine Birker au bras de son petit ami Julien Castaldi. Les deux jeunes tourtereaux étaient assis l’un à côté de l’autre durant la représentation et semblaient très complices.

David Desclos : Le spectacle désopilant et touchant d’un bandit repenti

Très avenant avec tous ses invités, David Desclos était à son aise. Cependant, c’est une fois sur les planches qu’il a vraiment su prendre sa place et prouver à tous que, s’il a pu séjourner en prison, c’est la scène qui est désormais sa deuxième maison.

David Desclos : Un ancien délinquant devenu un comique convaincant

Plus qu’un spectacle comique, celui de David Desclos représente une véritable tranche de vie qu’il nous raconte avec fougue. L’œil pétillant, l’ancien délinquant replonge dans sa palpitante jeunesse de braqueur de banques insouciant, avec une simplicité rafraichissante. C’est à cœur ouvert qu’il s’exprime face au public comme on le ferait à des amis. Les spectateurs sont à la fois médusés par son récit rocambolesque et captivant, mais aussi hilares des anecdotes partagées, toutes plus incroyables les unes que les autres.

Car oui, même si l’on parvient sans problème à se rendre compte que ses nombreuses années en maison d’arrêt n’ont pas été faciles, David Desclos arrive à trouver le bon angle, le petit détail qui fera passer le film d’horreur pour une comédie plus vraie que nature. Toute sa vie, il a su tourner en dérision ce qui l’entourait. Se moquant gentiment des policiers qu’il a pu berner, comparant les juges à des vautours et imitant avec humour les détenus qu’il a pu croiser sur sa route (notamment chez les « fous » et attention il y a du lourd !), David Desclos sait ce qui fonctionne ; les applaudissements du public présent dans la salle en sont d’ailleurs la preuve ultime.

Son évolution de garçon à homme

Mais s’il en est arrivé à cette consécration, c’est que la maturité a fini par frapper à sa porte (ou plutôt aux barreaux de sa geôle). En effet, le spectacle comique se veut aussi touchant lorsque le grand amour arrive et lui fait comprendre qu’une vie en cavale n’en est pas une. C’est donc avant tout pour devenir un homme comme un autre que le multirécidiviste s’est rendu aux autorités qui avaient tant de peine à le retrouver. Pourtant, il savait que la justice n’allait pas être clémente à son égard car, comme il le dit si bien, même s’il n’a jamais usé d’aucune violence : « En France, touche aux enfants, pas à l’argent ! ». Mais si sa richesse n’était faite que de billets volés, sa femme, et par la suite ses enfants, lui ont montré le véritable sens de ce terme.

De la captivité à la liberté, David a su tirer des leçons de sa réclusion. C’est pendant son séjour en prison qu’il s’est mis à écrire des sketchs, les jouant alors face à des rats, premiers spectateurs de misère du détenu. Sans forcément s’en rendre compte, il est ainsi parvenu à faire émerger de l’or de son séjour en tôle.

« On dirait qu’il est écroué de rire celui-là » lui avait alors dit un des surveillants moqueurs en le voyant répéter dans sa cellule. Aujourd’hui c’est David Desclos qui a invité les forces de l’ordre à venir le voir se produire au Théâtre du Gymnase. Cependant, vu ce qu’il balance sur scène, pas sûr que les policiers qui ont marqué sa vie soient forcément ravis de tout le contenu du spectacle…

On ne vous en dit pas plus et on vous laisse aller le découvrir par vous-même lors de ses prochaines représentations.

 

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Potins.net