Dany Boon: « Je me suis sorti de ma vie de pauvre grâce aux autres »

Dany Boon: « Je me suis sorti de ma vie de pauvre grâce aux autres »

Dany Boon n’a pas toujours eu une vie auréolée de gloire. Il a un passé douloureux et il le raconte dans un entretien accordé aux Inrocks. Il se défend aussi d’être un homme qui cultive le communautarisme.

Si Dany Boon est aujourd’hui très célèbre et à l’abri du besoin, il n’en a pas toujours été ainsi. A l’affiche du film Lolo, actuellement au cinéma, le comédien nordiste s’est confié dans un entretien accordé au magazine Les Inrocks. Il a ainsi parlé de son passé douloureux.

Je me suis sorti de ma vie de pauvre, de crève-la-dalle parisien, grâce aux autres, à l’ouverture, à l’échange. Alors qu’on ne me dise pas que je flatte le repli identitaire.

Ses films sont altruistes et ouverts sur le monde. Dany Boon a à coeur de bannir les différence. Dans son film Rien à Déclarer, sorti en 2008, il essaye de démonter l’idéologie du communautarisme.

Il indique au site Purepeople :

Je suis un fils d’immigré, mon père algérien kabyle a été accueilli à merveille par les gens du Nord mais il n’a pas été accepté dans ma famille maternelle, qui refusait leur union. J’avais un grand-père qui habitait à deux kilomètres de chez moi et que je n’ai pas connu.

Bien loin d’être un homme replié sur lui-même, Dany Boon s’est converti au judaïsme lors de son union avec sa femme Yaël. Pour cela, il a reçu de nombreuses critiques et même des menaces de mort. Pas de quoi lui faire peur car Dany Boon agit toujours comme lui dicte son coeur.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :