Chronique people : Le clan Hallyday plus divisé que jamais pour l’anniversaire de Johnny

Chronique people : Le clan Hallyday plus divisé que jamais pour l’anniversaire de Johnny
Ce vendredi 15 juin, Johnny Hallyday aurait fêté son 75ème anniversaire. A cette occasion, ses fans s'apprêtent à lui rendre hommage. Un hommage marqué par les tensions et les querelles familiales. Six mois après la mort du chanteur, son clan vole en éclats...

15 juin 2017 : C’est entouré des siens que Johnny Hallyday fêtait son 74ème anniversaire. Eclats de rires, chansons mais aussi bonne humeur étaient au rendez-vous. Le clan Hallyday s’affichait plus uni que jamais. Rien ne laissait présager que tout basculerait quelques mois plus tard.

Le 5 décembre dernier, Johnny Hallyday nous quittait des suites d’un cancer. Quatre jours plus tard, la France entière lui rendait hommage à la Madeleine, le temps d’une cérémonie à laquelle assistaient tous ses proches. Si Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday semblaient unis dans la douleur, les premières tensions au sein du clan se faisaient aussi ressentir.

Première tensions lors de l’hommage populaire

Ainsi, les aînés du rockeur avaient refusé de prendre part au cortège imaginé par leur belle-mère, mais également de s’asseoir à ses côtés dans l’église. En effet, nos confrères du Point révélaient quelques semaines plus tard :

Laeti­cia au­rait voulu, comme elle souhai­tait, asseoir à ses côtés tous les enfants de son mari défunt. Mais Laura Smet et David Hallyday ont refusé, exigeant de demeu­rer placés auprès de leurs mères respec­tives.

Début février : La guerre est déclarée

Au fil des semaines, les rumeurs de tensions au sein du clan ne cessent de grandir. Autrefois si proche d’Estelle Lefébure, l’ex-femme de David Hallyday, il se murmure que Laeticia Hallyday serait en froid avec l’ancien mannequin. Des rumeurs confirmées le 12 février dernier, quand Laura Smet fait part de sa décision de contester le testament de son père. Un véritable coup de tonnerre.

Quant à David Hallyday, il fait immédiatement savoir qu’il sera « codemandeur » dans cette procédure. Plus unis que jamais, le frère et la soeur décident de faire front à leur belle-mère. Le début de la bataille judiciaire… En effet, les aînés du rockeur s’emparent de la justice afin de demander un droit de regard sur l’album posthume de leur père ainsi que le gel de son patrimoine.

Après une première audience reportée, les avocats des deux camps se sont retrouvés au tribunal de Nanterre le 30 mars dernier. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne se sont fait aucun cadeau. Mais au-delà de la bataille juridique, c’est une guerre médiatique que se livrent les deux clans.

Nathalie Baye et Sylvie Vartan : le pacte des mamans

Peu à peu, les langues se délient. Si les principaux intéressés préfèrent garder le silence, leurs proches, eux, n’hésitent pas s’exprimer dans la presse. Sylvie Vartan lâche le premier coup. Dans sa ligne de mire, le clan Boudou, à commencer par Laeticia, bien évidemment.

Ainsi, lors de son passage sur France 2 en février dernier, la chanteuse confiait au sujet de la veuve du rockeur :

Je n’ai rien à lui dire. J’ai toujours eu des rapports courtois avec elle, je dois dire qu’aujourd’hui la donne est différente.

Elyette Boudou, alias Mamie Rock, la grand-mère de Laeticia Hallyday, en a pris aussi pour son grade. Sur Europe 1, Sylvie Vartan s’est ainsi étonnée de voir Elyette Boudou à la tête des trois sociétés chargées de la gestion des droits de Johnny Hallyday :

Je ne sais pas quel est son passé artis­tique. Mais c’est comme si moi, j’allais diri­ger les Gale­ries Lafayette ! C’est quand même insensé !

Quelques semaines plus tard, Nathalie Baye sort elle aussi de son silence. Et c’est via une lettre dévoilée dans Le Figaro qu’elle s’attaque à son tour à Laeticia Hallyday :

Malheureusement, les aînés étaient les bêtes noires de leur belle-mère. Johnny en a beaucoup souffert, David et Laura aussi.

Et d’ajouter :

Il y avait l’apparence, photos familiales à l’appui, mais la réalité était beaucoup moins gracieuse. Johnny lâchait prise, seules la musique et la scène le faisaient tenir. C’était un homme épuisé, très seul malgré le monde autour de lui, il dégageait depuis longtemps beaucoup de tristesse.

Le clan Boudou contre-attaque

Des attaques auxquelles le clan Boudou ne tarde pas à répondre. Mamie Rock est la première à contre-attaquer. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne mâche pas ses mots ! Après avoir estimé que Laura et David « ont eu beaucoup de choses« , elle a révélé dans les colonnes de Midi Libre :

Quand on était allés à Monaco, moi je me rappelle, David a demandé un million d’euros à son père et son père lui a donné un million d’euros. Et ça, il ne le dit pas.

Et de préciser :

Il n’avait pas de sous et il voulait ça. Et comme son beau-père n’était pas encore décédé, il n’avait pas encaissé.

Quant à André Boudou, il a tenu à prendre la défense de son clan dans les colonnes de L’Expressoù il n’a pas hésité à égratigner l’image de Johnny Hallyday :

Vous voulez savoir quel rôle a joué le « clan Boudou », comme on nous appelle ? Nous avons fait du bien à Johnny. Quand Laeti­cia l’a rencon­tré, il n’était vrai­ment pas au mieux de sa forme.

Et d’ajouter :

S’il ne nous avait pas rencon­trés, Johnny serait mort ruiné, il n’au­rait pas eu la fin de carrière qu’il a connue, ni l’hom­mage natio­nal que la France lui a rendu. Et nous serions les Thénar­dier de la France ?

Un espoir de réconciliation… qui vole en éclats

Eh oui, la guerre fait rage entre chaque camp… Et le bras de fer pourrait durer longtemps. Le 22 novembre prochain, le clan Hallyday a une nouvelle fois rendez-vous devant les tribunaux. En effet, si nombreux sont ceux qui espéraient que les deux parties parviennent à trouver un terrain d’entente avant le 75ème anniversaire du chanteur, il n’en est rien. Les négociations ont tourné court. Moins de deux minutes.

Le 24 mai dernier, l’avocat de Laeticia Hallyday a refusé la médiation proposée par le juge avec les avocats de David Hallyday et Laura Smet. Maître Arda­van Amir-Aslani, qui défend les intérêts de la veuve du rockeur, indiquait à l’AFP :

Nous n’avons pas aujourd’hui refusé une médiation définitivement. L’intention de négocier de la partie adverse était un pur artifice de communication sans aucune proposition concrète, ce que nous déplorons.

Laeticia Hallyday vs Laura Smet : Le point de non-retour ?

Depuis, la guerre a repris de plus belle. Pire encore, la situation semble s’envenimer entre Laeticia Hallyday et Laura Smet. Cette dernière a provoqué la colère de sa belle-mère en récupérant fin mai un chèque de 90 000 euros. Une somme récoltée par Marcel Campion « roi des forains » et ami de Johnny Hally­day, et reversée au service d’oncologie qui a soigné le rockeur. Un hommage de la comédienne à son père décédé… que Laeticia Hallyday n’a pas vraiment apprécié.

Un anniversaire gâché…

Autant dire que l’espoir de voir les aînés du rockeur se réconcilier avec la veuve de celui-ci ne semble aujourd’hui qu’un lointain souvenir. Alors que Johnny Hallyday aurait eu 75 ans ce vendredi 15 juin, son clan vole en éclats. Une guerre qui divise également les fans du chanteur. Entre la veuve et les aînés du rockeur, chacun défend bec et ongles son camp. Et sur les réseaux sociaux également, personne ne se fait de cadeau.

C’est dans ce climat particulièrement tendu qu’une messe en l’honneur de Johnny Hallyday sera donnée ce vendredi 15 juin, à la Madeleine… Là où il y a encore six mois ses proches s’affichaient unis. S’ils ne seront pas présents aujourd’hui, Michael Ketcham Hallyday, cousin du regretté chanteur, fera lui le déplacement, afin de saluer la mémoire de l’éternelle idole des jeunes.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , ,