Bernard Tapie appelle CNews en direct pour donner de ses nouvelles

Toujours sous traitement pour soigner son cancer, Bernard Tapie a décidé d’appeler Pascal Praud sur CNews pour parler foot et pour donner de ses nouvelles. Tous les détails ici…

Bernard Tapie est un dur à cuire, malgré le fait qu’il soit toujours sous traitement pour soigner son cancer à l’estomac, ce dernier ne se laisse pas abattre.

Un traitement interminable

C’est un long combat que mène l’homme d’affaire puisqu’il a subi une opération le 10 janvier jugée très lourde et a perdu près de 20 kilos. Une situation que son ami Jacques Séguéla a commentée sur CNews où dit lui provoquer de fortes « douleurs » et des « difficultés respiratoires ».

Ce dernier rajoute que Bernard Tapie doit maintenant commencer les nouvelles séances de chimiothérapie, ce qui l’inquiète beaucoup après avoir entendu les confidences de son chirurgien.

Une inquiétude que Jacques Séguéla a partagée lors de l’émission L’heure des pros, le mardi 13 février :

Il dit qu’il a peur qu’il n’ait pas la force de supporter la chimio. J’ai eu un choc.

Sa fille, Sophie Tapie n’a pas hésité à montrer son soutien et à rassurer les gens sur l’état de son père sur les réseaux sociaux, en commentant qu’il « ne lâchait rien ». Un commentaire qu’elle a accompagné d’une photo en sa compagnie où celui-ci est incontestablement fatigué mais souriant. Faut dire que sa famille le soutient énormément lors de cette phase difficile.

A l’écart mais pas trop

Ce n’est pas parce que Bernard Tapie a décidé de se mettre à l’écart pour se reposer et soigner son cancer qu’il ne suit pas mois l’actualité et plus précisément celle du football.

Comme un vrai passionné du ballon rond, il a suivi le match du PSG et n’a pas hésité à faire entendre son opinion sur la défaite du club. C’est pour cette raison, qu’il a décidé d’appeler Pascal Praud lors de l’émission L’heure des Pros sur Cnews pour en discuter.

Un coup de fil que le journaliste a reçu 5 min avant l’antenne et qui l’a interrogé sur son état de santé. Des questions auxquelles il a bien voulu répondre même si dans le fond il n’en avait « pas tellement envie ».

Ainsi, il raconte :

Il y a eu des millions de gens qui souffrent comme ça. Alors ça ne change pas, ça ne s’aggrave pas en une minute. Et ça ne se guérit pas en deux minutes. Donc ça suit son cours, avec ses bons et ses moins bons moments.

Même s’il s’est prêté au jeu, l’intéressé est revenu à ses moutons et a insisté pour ne parler que de football. Comme quoi, Bernard Tapie ne lâche effectivement rien.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :