Benoît Poelvoorde : Ce secret d’enfance qui continue de le poursuivre

Benoît Poelvoorde : Ce secret d’enfance qui continue de le poursuivre
Connu pour sa sensibilité, l’acteur Benoît Poelvoorde a révélé un secret d’enfance qui a encore un impact dans sa vie de tous les jours.

Si Benoît Poelvoorde est un aussi bon acteur, c’est avant tout parce qu’il est très sensible. Celui qui se cache derrière son humour est un homme plein de mystères. Récemment, il a décidé de dévoiler l’un d’entre eux.

Celui que l’on retrouve dans Le Bain, le film à succès de Gilles Lellouche, a en effet bien voulu partager un secret d’enfance dont il n’avait, jusqu’à présent, jamais parler.

Des ronflements traumatisants

C’est à nos confrères de Paris Match que l’acteur s’est confié. Habituellement très discret sur sa vie privée, il a bien voulu partager une anecdote de son enfance.

J’ai, moi aussi, ce petit secret qui envahit une vie. Mes parents m’ont mis très tôt en internat. Je rentrais chez moi le week-end et j’étais terrorisé à l’idée de partir : l’éducateur qui nous gardait ronflait à tel point que je ne dormais pas de la nuit. Ce que je vous dis là, je ne l’avais jamais raconté, par peur du ridicule. Pourtant, ce trauma me poursuit toujours.

L’acteur de 54 ans a également confié être constamment « inquiet et intranquille ». Celui qui veut « tout contrôler » a déclaré :

C’est ma nature, mon fond d’enfance. Tout doit être à sa place, mes médicaments, ma bouteille d’eau. Je pense à tout, sans cesse. J’anticipe.

Que pensez-vous des confessions du compagnon de Chiara Mastroianni ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :