Angelina Jolie devait servir d’appât pour arrêter un criminel de guerre

Angelina Jolie devait servir d’appât pour arrêter un criminel de guerre
Angelina Jolie est une actrice engagée dans de nombreuses causes humanitaires. La star a même déjà proposé ses services aux forces spéciales améri­caines pour tenter de capturer Joseph Kony, alias le Messie sanglant, recherché par la Cour pénale internationale pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

Angelina Jolie est une star militante et engagée notamment avec son travail en faveur des réfugiés avec le Haut Commissariat des Nations unies. Et l’actrice de 42 ans donne de sa personne pour défendre ses convictions. Car, d’après des échanges de mails révélés par Mediapart et l’Euro­pean Inves­ti­ga­tive Colla­bo­ra­tions, elle aurait été à deux doigts de servir d’appât pour arrêter un homme recherché pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Joseph Kony, l’un des chefs de la milice de l’Armée de résistance du Seigneur, devait rencontrer l’actrice, sans savoir qu’il s’agissait d’un piège pour mettre la main sur lui.

Un scénario digne d’un film d’action

Nos confrères ont trouvé des mails échangés entre Luis Moreno Ocampo, procu­reur de la Cour pénale internationale, et la star holly­woo­dienne. Les deux étaient prêts à collaborer pour piéger l’homme recherché. Interrogé à ce propos par l’ONG améri­caine Invisible Children, le procureur aurait glissé un message très clair.

Elle voudrait invi­ter Kony à dîner et l’ar­rê­ter.

Et de préciser, pour prouver sa motivation.

Oublie les autres célé­bri­tés, c’est elle. Elle adore­rait arrê­ter Kony. Elle est prête. Brad vien­dra proba­ble­ment aussi.

Et effectivement, Angelina Jolie était déterminée à se rendre en Ouganda aux côtés des forces spéciales qui pour­chassaient Kony pour mener à bien cette opération à haut risque.

Brad me soutient. Parlons de la logis­tique. Gros bisous Xxx.

Écrivait-elle, alors encore en couple avec son mari.

Ce stratagème imaginé par la star américaine et les autorités est finalement tombé à l’eau. En effet, Angelina Jolie n’a plus donné suite à ces échanges.

Joseph Kony n’a toujours pas été arrêté malgré la promesse de récompense de 5 millions de dollars pour sa capture.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,