Alexandra Lamy évoque le harcèlement sexuel dans le cinéma

Alexandra Lamy évoque le harcèlement sexuel dans le cinéma
Depuis l'affaire Harvey Weinstein, une véritable libération de la parole a enfin eu lieu dans la presse et sur les réseaux sociaux. Suite aux nombreux témoignages, Alexandra Lamy s'est exprimée sur le harcèlement sexuel dans le milieu du cinéma en France, qui existe selon elle depuis toujours.

Alors que les accusations de harcèlement sexuel ne cessent de se multiplier depuis l’affaire Harvey Weinstein, de nombreuses stars donnent leur point de vue sur le sujet. C’est notamment le cas d’Alexandra Lamy, qui a évoqué le harcèlement dans le milieu du cinéma lors d’un entretien accordé à Télé Star.

Alexandra Lamy donne ses conseils aux jeunes actrices

La comédienne affirme n’avoir jamais été victime de harcèlement sexuel au cours de sa carrière. Elle estime également que la récente libération de la parole est positive. Cependant, Alexandra Lamy craint que cette libération débouche sur une saturation vis-à-vis du sujet.

Télé Star a demandé à l’actrice si les gestes inappropriés et inacceptables étaient courants sur les plateaux de cinéma. Alexandra Lamy a alors répondu :

Ça a toujours existé, comme partout ailleurs

La comédienne considère qu’il est absolument nécessaire de combattre le harcèlement sexuel dans le cinéma, qui perdure depuis de trop nombreuses années. Elle a en effet ajouté :

Ça fait 2000 ans que les femmes se taisent, alors, forcé­ment aujourd’hui, c’est près d’une sur deux, touchée par le harcè­le­ment ou le viol, qui s’exprime. Il faut que la parole se libère pour qu’on arrive enfin à se faire respec­ter. […] On s’est habi­tuées à se taire par peur que l’on nous rétorque qu’on manque d’humour. Ces types disent : “Oh ça va, je rigole !” OK, ils rigo­lent… Mais ça les ferait rire s’il s’agis­sait de leur fille ?

Alexandra Lamy a conclu sur le sujet en prodiguant le conseil suivant aux actrices débutantes :

Ne pas se lais­ser impres­sion­ner et se proté­ger le plus possible

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :