Laurence Boccolini très remontée contre TPMP : L’animatrice monte au créneau

Laurence Boccolini très remontée contre TPMP : L’animatrice monte au créneau
Voir le diaporama
1 Photos
Laurence Boccolini très remontée contre TPMP : L’animatrice monte au créneau
Laurence Boccolini très remontée contre TPMP : L’animatrice monte au créneau
Laurence Boccolini très remontée contre TPMP : L’animatrice monte au créneau

Après avoir partagé sa peine sur les réseaux sociaux suite au décès de son chat, Laurence Boccolini a été moquée par les chroniqueurs de « Touche pas à mon poste ». Malheureusement, sa fille Willow était devant la télé à ce moment là... De quoi éveiller la colère de l'animatrice.

Il ne faut pas toucher à sa fille ou sinon, elle sort les griffes. Ce 31 octobre, Laurence Boccolini a partagé son indignation sur Instagram. L’animatrice de 55 ans est remontée contre l’émission Touche pas à mon poste.

En début de semaine, elle avait confié sur les réseaux sociaux qu’elle venait de perdre son chat Emilio. Très peinée, elle devait également faire face à la tristesse de sa fille Willow. Alors, quand Touche pas à mon poste se permet de se moquer d’elles, ça ne passe pas.

Laurence Boccolini face à l’incompréhension de sa fille

Ce mardi 30 octobre, dans une chronique intitulé « Le Snif du jour », l’émission de Cyril Hanouna a fait un parallèle entre Karine Le Marchand et l’ex-animatrice de Money Drop. À quelques jours d’intervalle, toutes deux ont en effet perdu leur petit animal de compagnie.

Seulement voilà, cela a visiblement beaucoup amusé les chroniqueurs présents sur le plateau de Touche pas à mon poste. Rires gras et sous-entendus salaces au programme. Manque de chance, la petite Willow a zappé au mauvais moment sur la chaîne…

Pas de bol ma fille zappait (pour trouver lady Bugs son idole) et a crié maman regarde ils parlent de toi maman ! Bon … Je lève les yeux en me disant que c’était à nouveau un truc sur mes « non- talents » de has been mais non ! J’ai pas eu le temps d’atteindre la télécommande et baisser le son elle m’a dit : « ohhhhhhh il y a la photo de mes chats ! Mais… pourquoi tous les gens rigolent ? »

Écrit Laurence Boccolini avant d’ajouter, remontée :

Merci à cette émission de m’avoir fait inventer un bobard pas possible à ma fille de 5 ans comme quoi c’était pas de la mort de son chat que des gens rigolaient du tout du tout et qu’au contraire ils disaient qu’ils étaient aussi très tristes..
Elle m’a regardé comme si je la prenais pour une quiche.

« Moi je m’en fous mais… »

Enfin, elle regrette que Cyril Hanouna et sa bande n’aient pas pensé au mal qu’ils pouvaient faire.

Moi je ne vous en veux même pas mais, MOI je peux encaisser depuis des années et m’en contrecarrer le coquillart avec une spatule en bois … Sachez aussi que des enfants vous regardent et comprennent quand vous foutez de la gueule du chagrin de leur maman et du sien… Surtout du SIEN !
Juste comme ça les gars… Moi je m’en fous mais soyez vigilants. C’est peut être que de la télé, comme vous dites, mais à 5 ans c’est un concept qui vous échappe… Je n’ai qu’à m’en prendre à moi même pour avoir partager ce post sur Instagram ! Bien compris !

Pour finir, elle ajoute un PS bien senti à l’équipe.

PS : sinon j’ai pas perdu ma « chatte » puisque Emilio était un mâle de 13 ans… Tous les plus grands journalistes font des erreurs ….(je pose ça là)
Continuez à vous amuser et sans rancune. Pas mon genre et plus le temps

Les internautes la soutiennent

Celle qui est récemment apparue très amincie peut compter sur le soutien de ses fans.

Affligeants de stupidité ces pseudo chroniqueurs. Courage à vous !

La pauvre puce, j’ai du mal à comprendre ce que les gens trouvent d’intéressant à ce genre d’émission qui dénigre tout le monde. De tout cœur avec vous.

Vraiment tous des abrutis ces prétendus journalistes qui ne passent que leur temps à dézinguer et à dire des conneries plutôt que de faire leur métier… Compassion pour la perte de votre animal. Rien n’est risible dans ce triste événement

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :