Miss France 2018 : Maëva Coucke justifie l’usage de l’expression « crinière de lionne »

Miss France 2018 : Maëva Coucke justifie l’usage de l’expression « crinière de lionne »
Maëva Coucke, élue Misse France 2018 ce samedi 16 décembre, est déjà au cœur d'une polémique. Elle répond à ceux qui se sont offusqués de son expression « crinière de lionne » pour qualifier la chevelure d'Alicia Aylies.

Maëva Coucke, Miss Nord-Pas-de-Calais a été élue Miss France 2018. Après Camille Cerf et Iris Mittenaere ces dernières années, elle est donc la troisième de sa région à porter la couronne de la plus belle femme de France. Malheureusement pour elle, l’euphorie de la victoire aura été de courte durée. En effet, la jeune femme de 23 ans est accusée de racisme en raison d’une phrase prononcée lors de la soirée de son élection.

« C’est un compliment » pour Maëva Coucke

Alors que Jean-Pierre Foucault lui tendait le micro pour qu’elle prenne la parole lors de la soirée, elle s’est exclamée :

Après une Miss France blonde, une brune, une à la crinière de lionne, pourquoi pas une rousse.

L’expression « crinière de lionne » adressée à Alicia Aylies, Miss France 2017, n’est vraiment pas passée. Sur les réseaux sociaux, par exemple, nombreux sont ceux à se dire choqués.

Pour Télé-Loisirs, Maëva Coucke s’en explique :

C’est un compliment. Un compliment que j’ai fait à Alicia, on dit ça souvent pour les chevelures volumineuses. Il n’y avait rien de mal vraiment dans cette expression. Elle l’a bien pris. C’est dommage que ce soit mal interprété.

Fin de la polémique ? Rien n’est moins sûr…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Potins.net