Un chirurgien esthétique opère ses deux filles adoptives depuis qu’elles ont 10 ans

Un chirurgien esthétique opère ses deux filles adoptives depuis qu’elles ont 10 ans
Voir le diaporama
3 Photos
Un chirurgien esthétique opère ses deux filles depuis qu’elles ont 10 ans1
Un chirurgien esthétique opère ses deux filles adoptives depuis qu’elles ont 10 ans
Un chirurgien esthétique opère ses deux filles depuis qu’elles ont 10 ans1

Un chirurgien esthétique opère ses deux filles depuis qu’elles ont 10 ans2
Un chirurgien esthétique opère ses deux filles adoptives depuis qu’elles ont 10 ans
Un chirurgien esthétique opère ses deux filles depuis qu’elles ont 10 ans2

Un chirurgien esthétique opère ses deux filles depuis qu’elles ont 10 ans3
Un chirurgien esthétique opère ses deux filles adoptives depuis qu’elles ont 10 ans
Un chirurgien esthétique opère ses deux filles depuis qu’elles ont 10 ans3

Adoptées par un chirurgien esthétique, Charm et Britanni Niccole subissent des opérations depuis l’âge de 10 ans. Retour sur cette histoire qui fait couler beaucoup d'encre...

Le docteur Michael Niccole et sa femme Penny ont adopté Charm et Brittani alors qu’elles n’étaient que des bébés. Originaire du comté d’Orange, en Californie, Michael Niccole est réputé pour ses talents de chirurgien esthétique qu’il exerce depuis près de 30 ans.

Ses filles, toutes deux âgées de 25 ans, ont déjà bénéficié de plusieurs chirurgies esthétiques réalisées par lui-même. Ainsi, Brittani a subi une augmentation mammaire pour son 18e anniversaire et une rhinoplastie pour ses 21 ans. Quant à Charm, elle s’est fait remodeler son nombril à l’âge de 10 ans. Elle s’est également fait refaire les seins pour ses 18 ans.

Accros à la chirurgie

Dans un reportage consacré aux deux filles et diffusé sur Barcroft TV, les deux femmes ont avoué se faire régulièrement des peelings faciaux et des injections de Botox pour réduire les risques de rides. Charm a même expliqué :

Chaque mois, je fais quelque chose de nouveau à ma peau. Je pense que le Botox est important car il te prévient d’éventuelles rides. On m’injecte aussi du Botox dans les aisselles pour arrêter la transpiration.

La maman des deux filles est désormais très inquiète quant à l’addiction de ses filles pour la chirurgie esthétique :

Je ne voudrais pas qu’elles pensent que la chirurgie est la solution, à chaque fois qu’elles n’aiment pas quelque chose à leur physique. Je crains que, vu la facilité d’accès, elles ne deviennent accros à la chirurgie.

Plus sur le sujet