Stranger Things : Le débat sur l’hypersexualisation des jeunes acteurs continue

Stranger Things : Le débat sur l’hypersexualisation des jeunes acteurs continue
L’hypersexualisation des jeunes acteurs de "Stranger Things" continue d’être au cœur des sujets. La dernière apparition de Millie Bobby Brown a encore beaucoup dérangé.

La série Stranger Things est au cœur d’un gros débat, celui de l’hypersexualisation des jeunes acteurs. L’une des actrices de la série Millie Bobby Brown, en est la cible de tir.

Millie Bobby Brown, l’interprète d’Eleven dans la série, est à peine âgée de 13 ans mais quand on la voit sur les couvertures et/ou lors des promotions, l’innocence est loin d’être au rendez-vous. En effet, la jeune actrice a notamment récemment été surnommée « l’élue de la mode » selon le magazine L’Officiel.

Cependant, l’exposition médiatique n’est pas le problème, c’est plutôt celui de l’hypersexualisation. Autrement dit, l’actrice paraît beaucoup plus vieille et apparaît comme une jeune femme sensuelle.

C’est lors de la promotion de la saison 2 de la série de Netflix que les fans se sont emportés et que de nombreux commentaires quant à son physique ont vu le jour. Un coup marketing vu de très mauvais goût et très peu apprécié dans un contexte délicat suite aux affaires de harcèlement sexuel. Une combinaison de circonstances infortunes pour la jeune actrice.

Des propos ingérables

Millie Bobby Brown est apparue pour la première de la saison 2 de Stranger Things vêtue d’une robe vernie noire, des chaussures à talons et d’un maquillage très soigné. Un look qui vieillissait beaucoup trop la jeune fille.

Mike Sington, un dirigeant de NBC Universal n’a pas manqué de partager les photos de l’actrice sur son Twitter. Un geste qui a immédiatement lancé des commentaires houleux.

Mara Wilson, une ancienne enfant star ayant subi les mêmes propos déplacés venant d’hommes plus âgés, s’est manifestée contre ce type de promotion publicitaire.

Ce n’est pas agréable quand on a 13 ans de voir des hommes qui sont de complets étrangers faire des commentaires sur votre corps, que ceux-ci soient positifs ou négatifs.

Une accessibilité douteuse

Même si de jeunes actrices, chanteuses ou autres célébrités consentent à se prendre en photo et à avoir l’air plus vieilles, les enjeux psychologiques sont tout autres. Elles subissent parfois une pression pour accélérer leur sexualisation, les rendre plus disponibles afin d’avoir plus d’opportunités de rôles.

Cependant, selon Sharon Lam professeure de psychologie, qui s’est prononcée sur le sujet pour Mashable, la découverte de la sexualité à cet âge est tout à fait normale. Tout dépend de ce que souhaite l’actrice :

Explorer sa féminité et sa sexualité est normal pour une adolescente, c’est même drôle et excitant pour elles.

Selon les dernières informations, un autre acteur de la série, Finn Wolfhard, est dans la même situation. En effet, il a été abordé par un mannequin de 27 ans. Un geste qui a plutôt mis le jeune homme de 14 ans mal à l’aise.

Une situation qui fait penser aux problèmes de pédophilie, un sujet déjà abordé et mis en avant par l’acteur Elijah Wood en 2016.

Plus sur le sujet

Potins.net