Rillieux-la-Pape : La ville vote la suspension des aides sociales aux familles des mineurs délinquants

Rillieux-la-Pape : La ville vote la suspension des aides sociales aux familles des mineurs délinquants
La commune de Rillieux-la-Pape, près de Lyon, a voté la possibilité de supprimer certaines aides municipales aux familles de mineurs délinquants récidivistes.

Une mesure inédite en France

À Rillieux-la-Pape, les familles des mineurs délinquants récidivistes pourraient bientôt se voir couper les aides municipales auxquelles elles ont le droit. La mesure a été adoptée jeudi soir, 24 mai 2018, en Conseil municipal. Une mesure inédite en France qui provoque déjà le débat chez ses habitants.

La Ville pourra ainsi supprimer certaines aides accordées par le centre communal d’action sociale, comme l’épicerie sociale, les coupons sport et culture ou encore les bourses au permis de conduire.

Toutefois, avant d’imposer ces sanctions, la commune procédera à un suivi individualisé des familles sur une période de six mois. Si cet accompagnement s’avère être un échec, la municipalité supprimera alors certaines aides aux parents du mineur, pendant une durée d’un an.

Alexandre Vincendet, maire de la commune, a expliqué sur RMC :

Les droits ne vont pas sans les devoirs. Nous estimons que les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants quand ils sont mineurs. Il faut accompagner les parents qui sont, pour certains, dans une grande difficulté. On leur tend la main, mais de l’autre côté, on leur rappelle aussi leurs responsabilités en tant que parents de mineurs.

Certains des habitants de la commune soutiennent le maire dans sa démarche. D’autres sont plus sceptiques sur l’efficacité de la mesure et s’interrogent sur ses conséquences. La délibération doit désormais être validée administrativement, rapporte BFMTV.

Plus sur le sujet