Nathalie Baye, Cécile de France… Les stars s’unissent pour stopper l’extinction des Grands Singes

Nathalie Baye, Cécile de France… Les stars s’unissent pour stopper l’extinction des Grands Singes
Voir le diaporama
1 Photos
Des stars s’unissent pour stopper l’extinction des Grands Singes
Nathalie Baye, Cécile de France… Les stars s’unissent pour stopper l’extinction des Grands Singes
Des stars s’unissent pour stopper l’extinction des Grands Singes

L'huile de palme, responsable majeur de la déforestation et de l'extinction des Grands Singes

Lundi 9 avril, la primatologue de renom, Sabrina Krief, tirait la sonnette d’alarme sur la situation catastrophique des grands singes. Et pour faire entendre sa voix, elle était accompagnée de nombreuses personnalités médiatiques, toutes signataires de son plan d’urgence. Une série d’actions qu’elle exige du gouvernement français pour sauver sept espèces de chimpanzés destinées à disparaître.

Le temps presse ! « C’est aujourd’hui qu’il faut agir ! ». C’est avec ce cri d’alarme que la spécialiste des primates a interpellé le gouvernement.

Parmi les signataires de sa tribune publiée dans Le Monde, des nombreuses personnalités d’univers très différents. On y trouve, par exemple, les comédiennes Nathalie Baye, Cécile de France ou Brigitte Bardot, des élus, des professeurs, Laurence Parisot, la Présidente d’honneur du Medef, ou encore l’explorateur et écrivain Nicolas Vanier.

Dans cette tribune, la primatologue estime qu”il y a des choses à faire en France” car c’est « un pays riche et qui a sa part de responsabilité ».

Ici nos actions et notre consommation les déciment. Là-bas, nos entreprises les abîment. Donnons à la France la chance d’être pionnière dans ces initiatives et de les porter à l’international.

Une demande de leadership, un appel à l’exemplarité

Pour la France, ce plan d’urgence présente donc plusieurs actions concrètes à mener sur dix ans. Parmi elles, la réduction massive de l’usage de l’huile de palme ou encore l’interdiction sur le territoire de l’usage des Grands Singes dans les cirques, les spectacles et à la télé.

Mais ses préconisations pour protéger les primates ne s’arrêtent pas là. Le collectif de défenseurs souhaitent aussi que les Grands Singes soit une espèce inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Via cette tribune, la primatologue rappelle le rôle des primates dans l’éco-système et notre appartenance à la même famille, celle des Hominidés.

Nous partageons avec eux plus de 98% de notre patrimoine génétique, aime-t-elle souligner.

Elle en appelle donc à « notre conscience, notre responsabilité et notre humanité profonde en réalité » et interpelle personnellement Nicolas Hulot pour mettre ce sujet à l’ordre du jour.

Les scientifiques estiment qu’en cinquante ans, 70 % de la population des Grands Singes a disparu de leur habitat naturel en Afrique et en Asie. Comme d’autres espèces, leur extinction progressive aura des conséquences catastrophiques sur notre environnement et l’Humanité.

Espérons donc que cet appel d’urgence soit rapidement entendu. Que la France s’engage et devienne un exemple à l’international sur ce sujet !

Plus sur le sujet