Luc Besson : De nouvelles accusations de violences sexuelles révélées

Luc Besson : De nouvelles accusations de violences sexuelles révélées
Une longue enquête de Médiapart met en lumière de nouvelles accusations de violences sexuelles perpétrées par Luc Besson sur des femmes qui prennent aujourd'hui la parole.

Luc Besson est de nouveau dans la tourmente ! Si le réalisateur avait démenti les premières accusations portées à son encontre pour agression sexuelle, aujourd’hui d’autres femmes se sont mobilisées pour l’accuser. En mai dernier, l’actrice Sand Van Roy s’était exprimée pour dénoncer les agissements douteux du réalisateur.

L’actrice française avait affirmé que Luc Besson avait abusé d’elle dans un palace parisien après l’avoir drogué. Un témoignage glaçant puisque la victime présumée disait s’être réveillée seule, liasse de billets à ses côtés, se souvenant seulement d’attouchements et de pénétrations. Très vite, le réalisateur, choqué, avait très vite nié par le biais de son avocat.

Des témoignages chocs !

Aujourd’hui, de nouveaux témoignages de femmes accusant Luc Besson de « comportements sexuels inappropriés » ont été révélés. Lundi 9 juillet, Mediapart a publié un article relatant le récit de trois femmes livrant leur histoire avec le réalisateur. Et on peut dire que ces témoignages sont assez glaçants…

Une directrice de casting raconte.

A chaque fois que nous prenions l’ascenseur ensemble, il m’embrassait de force, me mettant sa langue dans la bouche et bien que je le repousse, il me prenait dans ses bras et me touchait les seins et les fesses. Fréquemment, Luc Besson me demandait en présence de techniciens de lui faire une fellation, ce que je refusais systématiquement.

Une ancienne salariée de sa maison de production EuropaCorp témoigne.

Il entend quand on dit « non » mais ce ne sera pas pérenne parce qu’il recommencera. A chaque fois, il essaye de gravir de nouveaux paliers.

Une autre femme, qui s’était déjà confiée à Asia Argento dans le cadre du mouvement #MeToo, a de nouveau raconté sa première rencontre avec Luc Besson qu’elle a trouvé « super charmant ». Cependant, c’est au deuxième rendez-vous à Paris que tout dérape.

Il n’a même pas terminé de fermer la porte qu’il s’est jeté sur moi, pour me toucher ou pour m’embrasser. Ma seule façon de sortir, c’était de me jeter au sol. Et ça je m’en souviens très bien, car je me suis laissée tomber sur le sol et à quatre pattes jusqu’à la porte pour pouvoir me lever et sortir en courant.

Suite à ces nouvelles révélations, les avocats de Luc Besson n’ont pas souhaité faire de commentaires.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :