L’Amazonie fut peuplée par des millions de personnes dans le passé

L’Amazonie fut peuplée par des millions de personnes dans le passé
Des archéologues ont découvert un réseau d'anciens villages au sud de la forêt, où ont vécu de nombreuses personnes.

Alors que la forêt amazonienne est aujourd’hui menacée par l’homme, des archéologues viennent de faire une découverte importante. En effet, ces derniers ont mis au jour les vestiges de centaines de villages ayant abrité près d’un million d’individus par le passé.

La forêt conserve de nombreux mystères

L’étude, qui émerge du département d’archéologie de l’Université d’Exeter, montre en effet que de nombreuses parties de l’Amazonie que l’on pensait vierges de présence humaine ont en fait abrité un réseau de villages.

C’est au sud de la forêt, dans une zone qui s’étend sur plus de 1 800 kilomètres, que 24 sites ont été découverts. Cela a été permis grâce à l’imagerie satellite, qui a révélé la présence de terrassements et d’anciennes constructions, possiblement utilisées pour des rites religieux.

En allant explorer ces zones, les archéologues ont découvert des restes de poteries et d’ustensiles en tous genres. Ainsi, d’après Jonas Gregorio de Souza, issu du département d’archéologie de l’Université d’Exeter :

Il y a cette idée fausse selon laquelle l’Amazonie serait un paysage intact où habitent des communautés nomades dispersées, ce qui n’est pas le cas. Nous avons constaté que certaines populations éloignées des grands cours d’eau sont beaucoup plus grandes qu’on ne le pensait auparavant et ces personnes ont eu un impact sur l’environnement que nous pouvons encore trouver aujourd’hui.

En tout, les archéologues estiment que 500 000 à 1 million de personnes ont pu habiter dans ces villages fraîchement découverts.

Plus sur le sujet