Une jeune femme débarquée d’un avion à cause de ses règles

Une jeune femme débarquée d’un avion à cause de ses règles
Beth Evans, 24 ans, s'attendait à tout sauf à ça ! Alors qu'elle venait de s'installer dans l'avion qui devait l'emmener à Dubaï avec son chéri, la jeune femme a été contrainte de quitter son siège. Une hôtesse de l'air avait entendu qu'elle se plaignait de douleurs au ventre en raison de ses règles.

Beth Evans et Joshua Moran étaient ravis de pouvoir partir en vacances à Dubaï. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu le jour du départ… En effet, comme l’explique le jeune homme au journal The Sun, le 17 février dernier, lui et sa chérie ont été virés d’un avion de la compagnie Emirates… en raison des règles douloureuses de Beth.

Elle confie ses douleurs à son compagnon, une hôtesse s’en mêle

Juste avant le décollage, Beth a le malheur de confier à son compagnon qu’elle a mal au ventre. Des douleurs menstruelles qui sont assez courantes. Seulement, une hôtesse de l’air intercepte la conversation du couple et commence à questionner la jeune femme à ce sujet.

Beth se veut rassurante et évalue sa douleur à un niveau 1 sur une échelle de 1 à 10. Mais l’équipage ne l’entend pas de cette oreille et veut que la passagère subisse un check up médical complet avant le vol. Seulement, aucun médecin ne se trouve dans l’avion. Les amoureux sont donc invités à quitter l’appareil.

Dans les colonnes du journal britannique The Sun, Joshua raconte avoir dû débourser une somme supplémentaire afin de prendre un autre vol.

C’était de la folie, d’être évacué pour ce type de douleur. Beth était en pleurs et s’énervait face aux questions. C’est embarrassant de devoir répondre à ces questions quand n’importe qui peut écouter.

Déplore-t-il.

La compagnie aérienne estime que la passagère était en réelle détresse médicale

La compagnie aérienne, de son côté, avance une autre version. Selon elle, la jeune femme était en réelle détresse médicale. Le capitaine aurait donc décidé de la faire évacuer pour qu’elle puisse être prise en charge par un médecin. Légalement, une compagnie aérienne peut refuser l’embarquement de passagers dont l’état de santé est susceptible de se dégrader durant le vol.

 

Plus sur le sujet