H&M accusé de racisme : le débat fait rage sur les réseaux sociaux

H&M accusé de racisme : le débat fait rage sur les réseaux sociaux
Pour une de ses publicités, H&M a mis en avant la photo d'un enfant noir, portant un sweat sur lequel est écrit : "singe le plus cool de la jungle". Depuis, la marque se fait lyncher sur le net.

Tout commence lorsque l’écrivain et blogueuse Stephanie Yeboah poste sur Twitter une photographie d’une publicité H&M. On peut alors y voit un petit garçon noir, portant un sweat vert à capuche, sur lequel il est imprimé « coolest monkey in the jungle ». Traduction : « singe le plus cool de la jungle ». Sur le réseau social, beaucoup d’internautes appellent à boycotter la marque.

Les internautes s’insurgent

Depuis la polémique a considérablement enflé et le post de Stéphanie Yeboah a été retweeté plus de 15 000 fois.

Qui a eu l’idée à H&M de faire porter à ce mignon petit garçon noir un sweat qui dit « singe le plus cool de la jungle ?

La jeune femme a continué à s’insurger dans une longue série de messages :

C’est effrayant qu’il y ait encore beaucoup de personne qui ne connaissent toujours pas la définition de racisme. Il y voient uniquement une « insulte de personnes envers une race différente ». Mais le racisme c’est bien plus que ça. BIEN plus.

D’autres internautes ont également riposté comme Karamo Brown, célèbre présentateur américain :

H&M, ceci est dégoûtant et irresponsable. Vous savez que l’histoire du racisme utilise le terme « singe » pour désigner les noirs africains… et vous osez mettre ça sur votre site!

H&M s’excuse… mais n’enlève pas de t-shirt de la vente

Face à l’avalanche de critiques, H&M a décidé de retirer la photographie de l’enfant de ses sites internet. Désormais, seule la photographie du sweat, sans l’enfant, demeure.

Nous présentons nos excuses à quiconque ait pu être offensé.

a déclaré le groupe, contacté par Europe 1.

En octobre dernier, la marque Dove a également été la cible de critiques suite à une publicité jugée raciste.

Plus sur le sujet

Potins.net