Frida Kahlo et Hélène Darroze ont désormais leur Barbie

Frida Kahlo et Hélène Darroze ont désormais leur Barbie
Voir le diaporama
2 Photos
f9a1091c040f4c78a17834db0-1149e385834e9e090b74931b42819488b7e4ae74
Frida Kahlo et Hélène Darroze ont désormais leur Barbie
f9a1091c040f4c78a17834db0-1149e385834e9e090b74931b42819488b7e4ae74

c95ca583c6ab9a76636755530-28f1bce891a5afd471d3cf728b7b9dfd93ac603f
Frida Kahlo et Hélène Darroze ont désormais leur Barbie
c95ca583c6ab9a76636755530-28f1bce891a5afd471d3cf728b7b9dfd93ac603f

L'artiste mexicaine Frida Kahlo, la chef française Hélène Darroze ou la snowboardeuse Chloe Kim ont désormais leur Barbie, de même qu'une série de femmes célèbres, dévoilée mercredi par Mattel, qui tente un nouveau coup marketing pour remédier au ralentissement de ses ventes.

Le fabriquant américain de jouets a lancé une série de poupées à l’effigie de célébrités actuelles, dont fait partie Hélène Darroze et une autre baptisée « Inspiring Women » (femmes inspirantes), qui comprend Frida Kahlo.

Dans la première série figurent également six sportives de haut niveau, une réalisatrice (Patty Jenkins de « Wonder Woman »), une femme qui défend la vie sauvage, deux designers, une journaliste, une actrice et une danseuse.

-
(credit photo AFP/Archives) –

Hélène Darroze, dont l’établissement parisien éponyme possède une étoile au guide Michelin et son restaurant londonien deux, est la seconde femme française à avoir une Barbie à son image, après la nageuse Laure Manaudou, en 2010.

La série « Inspiring Women » comprend, outre Frida Kahlo, l’aviatrice américaine Amelia Earhart et la mathématicienne Katherine Johnson, popularisée par le film « Les Figures de l’ombre ».

Bien qu’incarnant des personnalités connues, toutes ces poupées conserveront néanmoins le physique classique et irréel de Barbie, notamment sa taille qui ne correspond aux proportions d’aucune femme.

La poupée Barbie se diversifie

Après avoir proposé, durant des décennies et à quelques exceptions près, une Barbie blanche et blonde, Mattel a multiplié, ces dernières années, les ouvertures pour diversifier le profil de la célèbre poupée.

Début 2016, l’entreprise californienne avait notamment lancé des versions « ronde », « petite » et « grande » de Barbie.

Ibtihaj Muhammad, l'escrimeuse américaine tient une poupée Barbie à son effigie et comme elle voilée en novembre 2017
(credit photo GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives) Ibtihaj Muhammad, l’escrimeuse américaine tient une poupée Barbie à son effigie et comme elle voilée en novembre 2017

Fin décembre 2017, le fabriquant de jouets a aussi lancé une figurine en l’honneur de l’escrimeuse américaine Ibtihaj Muhammad, qui porte le voile islamique.

Cette diversification a permis à Barbie d’être l’un des seuls articles de Mattel à tirer son épingle du jeu (+9% au dernier trimestre 2017), quand le fabriquant de jouets à vu son chiffre d’affaires global reculer de 10,5% sur l’année 2017.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :