Californie : Un consommateur régulier de sushis infecté par un ver de près de 2 mètres

Californie : Un consommateur régulier de sushis infecté par un ver de près de 2 mètres
Un Californien, fan de sushis et autres sashimis, a découvert qu'il avait un ver de presque 2 mètres dans son intestin.

Amateurs de sushis et autres préparations à base de poisson cru, évitez de lire la suite de l’article… au risque de vous sentir mal !

This Won’t Hurt a Bit, podcast médical, rapporte l’histoire peu appétissante d’un Californien qui a fini aux urgences… en découvrant qu’il avait un très long parasite dans son intestin.

Il sort lui-même le ver de son anus

En août 2017, l’homme s’est présenté à l’hôpital de Fresno, en Californie, en se plaignant d’une diarrhée sanglante et de maux d’estomac. Il demande donc à être soigné pour un ténia. Et pour preuve, il présente au médecin la raison de ses douleurs : un long ver blanc d’1m70 enroulé autour d’un rouleau de papier toilette.

Quelques heures plus tôt, le patient avait tiré sur ce qu’il pensait être un bout d’intestin alors qu’il était aux toilettes. Il s’agissait tout simplement de son charmant petit hôte…

Traité à l’aide d’une pilule vermifuge, l’homme a fait, selon les médecins, les frais de sa consommation quotidienne de sushis.

Des risques moindres en France

En janvier 217, les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis avaient en effet mis en garde contre un risque élevé de présence de larves de ténia chez les saumons du Pacifique et le saumon sauvage d’Alaska.

En France, la plus grande partie du saumon consommé vient tout droit de Norvège.

Précise MinuteNews.

Les risques sont donc quasi inexistants pour les consommateurs français ! On vous entend déjà pousser un ouf de soulagement.

Plus sur le sujet

Potins.net