Attentats de l’Aude : Renato Silva, le jeune Portugais blessé, est sorti de l’hôpital

Attentats de l’Aude : Renato Silva, le jeune Portugais blessé, est sorti de l’hôpital
Un peu plus d’un mois après les attentats dans l’Aude, Renato Silva, le jeune Portugais qui avait pris une balle dans la tête, est sorti de l’hôpital.

Estou de volta gente

Jeudi 26 avril 2018, Renato Silva, le jeune Portugais grièvement blessé lors des attentats dans l’Aude est enfin sorti de l’hôpital. Le terroriste Radouane Lakdim l’avait attaqué à l’arme à feu, alors qu’il se trouvait dans sa voiture.

Ainsi, après plus d’un mois d’hospitalisation, le jeune homme de 26 ans, sorti du coma le 2 avril, a posté sur Facebook un nouveau message :

Estou de volta (en français “Je suis de retour”)

LOST ON YOU ❗ (Estou de volta gente) 💛

Publiée par Renato Silva sur mercredi 18 avril 2018

Une longue convalescence

Blessé d’une balle dans la tête à Carcassonne, le 23 mars 2018, le miraculé est ainsi rentré chez lui, à Villemoustaussou. Le passager qui se trouvait avec lui, Jean Mazières un retraité de 61 ans, avait été tué par le terroriste.

Le jeune homme a depuis bien récupéré. Son père, a confirmé à L’Indépendant l’évolution favorable de la santé de son fils :

Il est miraculé, oui, on peut le dire comme ça. Il avait sans doute le bon Dieu de son côté […] Il reste une paralysie faciale, il est encore sourd d’une oreille et il ne peut pas encore marcher tout seul.

Le jour des attentats, Radouane Lakdim s’était emparé du véhicule de Renato Silva. Puis, il s’en était pris à des CRS, avant de se retrancher dans le Super U de Trèbes. Dans ce supermarché, il avait tué trois personnes, dont le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. Ce dernier avait pris la place d’un otage, avant d’être abattu.

Plus sur le sujet