L’amour est dans le pré : Une ex prétendante multirécidiviste acharnée risque (encore) la prison !

L’amour est dans le pré : Une ex prétendante multirécidiviste acharnée risque (encore) la prison !
Nathalie Cunin, ex prétendante de L'amour est dans le pré en 2013, cumule les faux pas. Ce 18 octobre, elle était à nouveau jugée par le tribunal correctionnel de Toulouse. Elle risque une fois de plus de finir en prison !

Les faits qui lui sont reprochés cette fois-ci sont des outrages sur personne dépositaire de l’autorité publique et dénonciation mensongère. Ils remontent au mois de juin 2016 rapporte La Dépêche. À l’époque, déjà convoquée par la justice, elle ne s’était pas rendue à son procès. Les gendarmes s’étaient donc déplacés à son domicile, situé dans le Lot-et-Garonne afin de l’inviter à les suivre. L’ancienne candidate de L’amour est dans le pré ne l’avait pas entendu de cette oreille et avait pris la fuite. Finalement interpellée, elle s’était mise à insulter l’une des gendarmes présentes en employant des termes comme « sale blonde » et « grosse vache ».

Mais la principale intéressée ne s’est pas arrêtée là. Effectivement, elle avait ensuite téléphoné des dizaines de fois en 48 heures à la gendarmerie en question. La raison ? Elle s’était mise à accuser les forces de l’ordre de l’avoir cambriolée au moment de l’interpellation, précise le journal local.

Ce 18 octobre, l’ex participante de L’amour est dans le pré a finalement été condamnée à 5 mois de prison.

Une habituée des procès et de la prison

Nathalie Cunin est malheureusement une habituée de la justice puisque cette nouvelle poursuite n’est que la 23ème de sa “carrière”… En outre, elle vient tout juste de sortir de prison après un an de détention pour des menaces de mort adressées en 2015 à l’encontre d’une avocate du barreau de Toulouse.

Finalement, avec 6 mois de prison à purger pour une enième condamnation, la femme âgée de 53 ans est aujourd’hui sous le coup de 11 mois de détention.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :